George Beaudereau / Frédéric Mistral - An everyday hero

Publié par Maurice Attias le

**George Beaudereau**

 

George Beaudereau, born in Paris in 1943, is known by the pseudonym "Fréderic Mistral". For thirty years, he lives between Port-au-Prince and Quebec.


He is an engraving artist whose works have toured the globe, to name a few places, Turkey, Brazil, Africa and the United States. Georges Beaudereau keeps talking about the painter Richard Barbot, who is also a musician (bassist), and so many others that he has presented on an international scale.
He studied in Paris, Beauvais, Normandy, and for five years in Montreal at the Ecole des Beaux Arts.

In Canada, Artistica has complete exclusivity over the printed representation of Mistral and his plays.
In France, in Paris, Pierre Hautot has the complete exclusivity of printed representations of Frede.

In its simplistic technique, Mistral creates these wonderful landscapes with pastel and idyllic colors in combination with gradients that bring a futuristic and elegant atmosphere to each work.


Georges Beaudereau, is the founding president of the Haiti-Québec Solidaire association whose main objective is to create an artistic bridge between Haiti and Quebec. Following the tragic events we all know, it was essential for its founder, Mr. George Beaudereau, to also look after the most dire needs of a totally destitute population.
With regard to the country's current situation, this artist believes that there are "many visible improvements". "With President Martelly, we see a lot of changes," says Georges Beaudereau. But everything has to be redone. I love this country, I hope it will change. "


About 30 years ago, Georges Beaudereau still remembers when he walked the Haitian soil. In an eventful period marked by the fall of Jean-Claude Duvalier. "When I landed, it was chaos," he recalls. It is true that there are always trash in the streets, but there were also corpses. And when I saw the UN disembark, I said to myself that there is hope. But it's a shame. From each of his sentences comes a kind of bitterness. Today, Georges Beaudereau notes "a people still in slavery, young people desperately seeking work, shanty towns are growing ..." Like many foreigners, Georges Beaudereau extolled the courage of the Haitian people.


Being primarily concerned about culture, Mr. Beaudereau is obviously touched by the problems of education. Many of Haiti's schools disappeared with the earthquake, leaving many children without education.
Knowing the region of Port-Salut, Mr. Beaudereau recently made the decision to finance the construction of a school there.

In addition to being an exceptional artist, he is also an everyday hero.

 **Artistica is the exclusive publisher of all his graphic work.**

-----------------------

**George Beaudereau**

 

George Beaudereau, né à Paris en 1943, est connu sous le pseudonyme de" Fréderic Mistral". Depuis une trentaine d’années, il vit entre Port-au-Prince et Québec.


C'est un artiste de gravure dont les œuvres ont fait le tour du globe, pour nommer quelques places, la Turquie, le Brésil, l'Afrique et les États-Unis. Georges Beaudereau n’arrête pas de parler du peintre Richard Barbot qui est aussi musicien (bassiste), et de tant d’autres qu’il a présentés à l’échelle internationale.
Il a étudié à Paris, à Beauvais, Normandie, et pendant cinq ans à Montréal à l'Ecole des Beaux Arts.

Au Canada, Artistica a l'exclusivité complète sur la représentation imprimée de Mistral et ses pièces.
En France, à Paris, Pierre Hautot a l'exclusivité intégrale des représentations imprimées de Frede.


Dans sa technique simpliste, Mistral crée ces merveilleux paysages avec des couleurs pastelles et idylliques en combinaison avec des dégradés qui apportent une ambiance futuriste et élégante à chaque oeuvres.


Georges Beaudereau, est le président fondateur de l’association Haïti-Québec Solidaire dont le principal objectif est de créer un pont artistique entre Haïti et Québec. Suite aux événements tragiques que nous connaissons tous, il est apparu essentiel à son fondateur, Monsieur George Beaudereau, d’aussi s’occuper des besoins les plus criant d’une population totalement démunie.
En ce qui a trait à la situation actuelle du pays, cet artiste estime qu’il y a « beaucoup d’améliorations visibles ». « Avec le président Martelly, on constate beaucoup de changements, soutient Georges Beaudereau. Mais tout est à refaire. J’aime ce pays, j’espère qu’il va changer. »


Environ 30 ans de cela, Georges Beaudereau se souvient encore quand il a foulé le sol haïtien. A une époque mouvementée marquée par la chute de Jean-Claude Duvalier. « Lorsque j’ai débarqué, c’était le chaos, se rappelle-t-il. C’est vrai qu’il y a toujours des fatras dans les rues, mais il y avait aussi des cadavres. Et Quand j’ai vu l’ONU débarquer, je me suis dit qu’il y a de l’espoir. Mais c’est bien dommage. » De chacune de ses phrases découle une sorte d’amertume. Aujourd’hui, Georges Beaudereau constate « un peuple toujours en esclavage, des jeunes qui cherchent désespérément du travail, des bidonvilles s’agrandisent… » A l’instar de beaucoup d’étrangers, Georges Beaudereau vante le courage du peuple haïtien.


Étant avant tout préoccupé par la culture, Monsieur Beaudereau est évidemment touché par les problèmes d’éducation. Une grande partie des écoles d’Haïti ont disparues avec le tremblement de terre ce qui fait que plusieurs enfants se retrouvent sans moyens d’éducation.
Connaissant bien la région de Port-Salut, Monsieur Beaudereau a récemment pris la décision de financer la construction d’une école à cet endroit.

En plus d'être un artiste d'exception, il est également un héros de tous les jours.

**Artistica est l'éditeur exclusif de tous ses travaux graphiques**


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →

Sale

Unavailable

Sold Out

French